Communication Non Violente

Éduquer c’est aussi donner un cadre!

 

Comment le poser sans menace, punition ou récompense?

 

Les 6 et 7 avril 2019 à Liège

Avec Sylvie Hörning, formatrice certifiée en Communication Non Violente auprès du CNVC.

Vous êtes parents et /ou vous travaillez auprès des tout petits, ou alors le monde l‘éducation vous passionne…

Vous est-il déjà arrivé:

  • De vous sentir démuni ou perdue face au comportement de l’enfant?
  • D’être épuisé par la répétition des situations conflictuelles?
  • De vivre tiraillée entre « poser des limites » et « laisser faire »?
  • De vous demander si les limites soutiennent le développement de l’enfant ou entravent la relation ?

Si vous répondez oui à l’une de ces questions cet atelier est pour vous!

Lors de ce stage nous explorerons ensemble:

  • l’intention avec laquelle nous posons des limites,
  • tout ce qui fonctionne déjà et prendrons le temps de le célébrer
  • comment recevoir de l’empathie pour ces moments où vous n’arrivez pas à vivre ce à quoi vous aspirez avec les enfants
  • comment accueillir le vécu de l’enfant avec bienveillance

A partir de là nous chercherons des pistes qui tiennent compte de nos besoins réciproques, parents, professionnels de l’enfance et enfants. Cet atelier est basé sur les principes de la Communication Non violente.

Prix pour la participation : 240.-€ pour particuliers, 310.-€ si la formation est prise en charge par votre employeur. Nombre de participants limité à +- 14 personnes.

Inscriptions auprès de Jacqueline Habraken                                                                    Maison d’enfants « Au Pays des Petits Pandas » sprl 0497/ 865 181   Elle sera confirmée après versement en guise d’arrhes de 100€ à Sylvie qui vous fera parvenir les informations par mail pour un paiement PayPal.

PORTRAIT:

 

 

 

 

 

Pendant de longues années j’ai vécu à l’étranger, j’ai suivi diverses formations et me suis dédiée à la vie de famille et à l’accompagnement de mes enfants.
De nombreux déménagement en tant qu’enfant, adulte et mère de famille m’ont montré combien, l’apprentissage de la langue du pays d’accueil et la découverte de sa culture sont importants pour apprivoiser l’appréhension initiale de l’inconnu. J’ai appris qu’en étant respectueuse, curieuse et ouverte un nouvel univers s’ouvrait à moi.

Lorsque j’ai découvert la Communication Non Violente développée par Marshall Rosenberg en 2006 je me suis lancée dans l’apprentissage d’une nouvelle langue fascinante qui est basée sur la bienveillance, la compassion envers soi-même et envers l’autre. Pour m’en imprégner je me suis dédiée à la pratiquer à chaque occasion qui se présentait au sein de ma famille, dans l’environnement scolaire, à la caisse de magasins, au téléphone…

L’engagement d’intégrer les principes de la CNV dans mon quotidien a déjà porté des fruits! Clairement je n’arrive pas à toujours vivre depuis cet espace de bienveillance et à accueillir tous les défis de la vie avec compassion. Et malgré ça, les échanges avec mes proches sont nettement plus détendus, ils se sont adoucis et ont mené à des connexions plus profondes, ce qui embellit ma vie et contribue grandement à mon bien-être.

C’est parce que je suis enthousiasmée par la qualité de ces connexions que j’ai l’élan partager la CNV. Et j’offre des séminaires, cours et ateliers à des personnes privées ainsi que dans des institutions, écoles, à des enseignants, des parents et des enfants. www.callimani.ch